• Image
  • Image

Sesame & Moi

Sésame&Moi (Soutien Educatif et Social pour l’AliMentation des personnes en situation de dEficience intellectuelle) est un outil mis au point par sept étudiantes en alimentation et santé de l’institut polytechnique UniLaSalle de Beauvais.

Dans un contexte où les personnes atteintes d’une déficience intellectuelle ont une prédisposition deux fois plus importante au développement de l’obésité, les étudiantes ont souhaité proposer un outil adapté aux besoins en termes d’équilibre alimentaire et d’autonomie dans la préparation des repas.

En collaboration avec le SESSAD (Service d’Éducation et de Soins Spécialisés à Domicile, accompagnant des jeunes de 16 à 20 ans) et le SAMSAH (Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés) L’Espalier de Beauvais, le groupe de travail a dans un premier temps évalué les connaissances en alimentation et l’autonomie en cuisine des usagers, en organisant des ateliers sur l’équilibre alimentaire.

L’outil Sésame&Moi est une boîte comprenant 39 fiches recettes imagées étape par étape, divisées en six couleurs correspondant à différents groupes alimentaires (légumes, féculents, desserts…), et un verre doseur également illustré permettant de mesurer les bonnes proportions en fonction du nombre de personnes et de leur âge. Une vidéo a également été créée pour expliquer son utilisation de manière simple.

L’outil pédagogique et ludique a ensuite été testé pendant un an auprès des usagers. Sylvie Niodo, chef de service de l’Espalier, a participé à la table ronde Alimentation et handicap organisée par les étudiantes le 6 décembre dernier, et a témoigné : « Ils ont eu le temps de s’approprier cet outil. Aujourd’hui, certains commencent à l’utiliser seul, d’autres ont encore besoin d’aide.»

Un bilan positif et encourageant pour ce projet innovant, auquel certaines améliorations devront être apportées notamment en terme de facilité d’utilisation.

Les étudiantes de UniLaSalle ont pour objectif de développer et de diffuser Sésame&Moi auprès des personnes atteintes d’une déficience intellectuelle, mais également d’autres cibles telles que les étudiants, pour qui l’équilibre alimentaire soulève également une problématique.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail