Les ESAT de l’Unapei de l’Oise obtiennent la certification « Qualité FALC »

Début juillet, une commission réunie par l’Unapei a attribué la marque Qualité FALC à une dizaines d’Esat. Elle atteste la conformité de leurs prestations de production de documents en Facile à lire et à comprendre avec les règles européennes et les méthodes préconisées par l’Unapei.

Un cahier des charges strict

La commission a donc minutieusement examiné les documents fournis dans le cadre de ce premier appel à candidature. Elle a passé au crible les questionnaires détaillant l’organisation de chaque atelier FALC, la composition et les compétences des équipes mobilisées, une note étant attribuée pour chaque critère analysé. Parmi les sept membres réunis autour de la table virtuelle, trois personnes en situation de handicap : une représentante de l’association Nous Aussi, un travailleur d’Esat et une spécialiste du FALC. À noter également la participation de Mari-Wenn Puillandre, chargée de mission de la CNSA, institution très avancée dans la diffusion de documents en FALC.

À l’issue des travaux, neuf Esat ont obtenu une note globale suffisante pour se voir attribuer la marque Qualité FALC. Les autres candidats seront invités à représenter un dossier lors d’une prochaine session.

« Cette première promotion a réuni des Esat du réseau Unapei, mais la marque Qualité FALC s’adresse également à d’autres structures ou associations qui souhaiteraient l’obtenir », explique  Bruno Le Maire, vice-président de l’Unapei en charge de l’accessibilité.

En quoi consiste le FALC ?

L’accès à l’information est une condition à la participation des personnes handicapées intellectuelles à la vie sociale. Pour y parvenir, l’Unapei promeut la méthode du Facile à lire et à comprendre (FALC).

Mis au point en 2009 dans le cadre d’un projet européen, le Facile à lire et à comprendre (FALC) est développé en France par l’Unapei, en lien avec l’association française des auto-représentants Nous Aussi. Cette méthode, conçue avec des personnes handicapées intellectuelles, vise à simplifier et à rendre accessibles des documents, qu’ils soient sur support écrit, électronique ou audiovisuel.

Quels enjeux ?

L’enjeu est de favoriser l’autonomie des personnes ayant des difficultés de compréhension, dans leur vie quotidienne, professionnelle ou dans leurs démarches administratives. À ce titre, le FALC peut se révéler utile à un très large public : personnes âgées, personnes en situation d’illettrisme, personnes étrangères… Des transpositions FALC sont systématiquement suggérées dans le cadre de la démarche S3A. Les applications sont nombreuses : guides de visite dans les musées ou sur les sites touristiques, plaquettes d’information dans les administrations, pages dédiées sur les sites Internet des collectivités, livret d’accueil dans les hôpitaux…

Source : https://www.unapei.org/article/la-qualite-du-falc-desormais-certifiee/

FacebooktwitterpinterestlinkedinmailFacebooktwitterpinterestlinkedinmail