Simplification administrative et handicap : La contribution de l’Unapei

Communiqué de Luc Gateau, Président de l’Unapei.

Le Premier ministre Édouard Philippe a confié aux députés des Hauts-de-Seine Adrien TAQUET et à Jean-François SERRES, membres du Conseil économique, social et environnemental, une mission sur la simplification administrative dans le champ du handicap. Les réalités administratives méconnaissent en effet fréquemment la situation des personnes handicapées et de leurs familles, les condamnent trop souvent à un non recours à leurs droits.

Vous trouverez ci-joint la contribution de l’Unapei dans le cadre de ces travaux. Sont abordées dans ce document d’une part les difficultés des personnes handicapées et de leurs familles liées aux formalités administratives, ainsi que d’autre part les complexités normatives. Pour chaque constat des propositions sont formulées. Etant donné la vaste étendue du sujet à traiter, celui-ci dépassant souvent le simple champ du handicap, la liste des problématiques soulevées dans ce document de contribution n’est pas exhaustive. En effet, ce document concentre les principales problématiques que les adhérents de l’Unapei, associations ou familles, font remonter le plus régulièrement à la tête de réseau.

Ce document pourra servir de socle commun à notre mouvement dans les différents échanges des associations avec leurs administrations, afin de défendre d’une même voix les évolutions administratives nécessaires à l’amélioration des droits des personnes handicapées. Le chantier de la simplification du parcours administratif des personnes en situation de handicap est un chantier nécessaire et ambitieux qui permettrait de faciliter l’accès à leurs droits des personnes handicapées et de leurs familles. L’Unapei appelle à une vraie coordination des parcours administratifs entre organismes pour mettre fin au cloisonnement administratif français.

Pour information, sachez également que l’Unapei a contribué aux travaux du Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées (CNCPH) sur ce sujet.

En parallèle de ce travail associatif, il est possible de contribuer à cette réflexion jusqu’au 9 mars 2018 en participant à la grande consultation en direction des personnes en situation de handicap et de leurs proches sur http://egalite-handicap.gouv.fr 

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail