• Image

« La météo du handicap » : une carte de France maussade pour les 48 000 personnes handicapées sans solution adaptée

Exils en Belgique, impossibilité d’accéder à l’école, assignations à résidence faute de prise en compte par l’état, diagnostic tardif ou inexistant, problématique du vieillissement des personnes handicapées inconsidérée. Où en est-on un an après la météo de Mélanie ?

Il y a un an, le 14 mars, Mélanie Ségard crevait l’écran, soutenue par près de 250 000 internautes, en présentant la météo sur France 2. Si sa prestation visait à démontrer les capacités des personnes déficientes intellectuelles, elle interrogeait également sur leur place au sein de notre société. Mélanie profite aujourd’hui de cet anniversaire pour rappeler le sort des 48 000 personnes handicapées sans solution, en invitant une nouvelle météo à la remplacer pour une édition spéciale de « La météo du handicap en France » : Eglantine Eméyé.

Cette journaliste et maman d’un enfant polyhandicapé a accepté de présenter pour nous ce bulletin plutôt maussade afin de mettre en lumière les difficultés des personnes handicapées et notamment de toutes celles sans solution à travers quelques exemples : déscolarisation, absence de diagnostic, manque de place, exil en Belgique, vieillissement… 
Ces situations inacceptables sont ainsi expliquées dans la vidéo ci-dessous avec des mots les plus simples possibles pour toucher un public large et rappeler que pour ces familles, le handicap est France n’est plus une priorité mais une urgence !

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail